Passer au contenu de la page Passer à la navigation Passer au pied de page
Nouvelles de Timbersled – Le roi de la montagne

Conduite de motos sur neige Timbersled dans l’arrière-pays de l’Utah

Appuyez sur l’accélérateur et accrochez-vous, car le trajet sur une moto sur neige sera un pur plaisir.

Je connais les motoneiges, mais je ne suis pas expert. Par contre, je connais très bien les motos.

Alors, lorsque Polaris m’a demandé de me rendre en Utah pour essayer la nouvelle gamme de motos sur neige de Timbersled de 2017, j’avais beaucoup de questions. Est-ce que ce sont des motoneiges ou des motos? Est-ce que je porte un équipement de moto avec de gros coussins protecteurs ou est-ce que je porte un équipement de neige? Seront-elles faciles à conduire? Comment les freins fonctionnent-ils? Ont-elles des freins?

J’avais évidemment beaucoup de questions avant la randonnée, lesquelles ont été répondues dans les quelques minutes après avoir vu les nouvelles motos.

Tout d’abord, ces motos sont faciles à conduire. Il suffit de monter et partir. Non seulement il n’est pas nécessaire de mettre vos pieds à terre lorsque vous arrêtez, mais on vous recommande de ne pas le faire.

La plupart de mes chutes (il y en a eu beaucoup) se sont produites sur un flanc de pente lorsque je me suis arrêté et que je me suis instinctivement penché vers la pente pour mettre mon pied à terre. Cette technique fonctionne bien sur la neige rigide, mais lorsque la neige a un mètre de profondeur, votre pied descend beaucoup plus bas que ce que vous pensiez et c’est à ce moment que vous tombez.

Heureusement, les motos sont faciles à ramasser et, puisque vous tombez probablement dans la poudreuse profonde, il y a peu de chance que vous vous blessiez et de causer des dommages à la moto.

À propos des freins, il y en a qu’un à l’arrière et il peut être appliqué avec votre main droite. Puisque je suis habitué aux motos, c’était difficile à saisir pour moi. Vous ne voulez pas beaucoup de frein avant sur une moto lorsque vous vous arrêtez (appliqué avec votre main droite), surtout si la surface est lâche. J’ai eu un peu de difficulté avec ce mouvement contraire, mais avec quelques jours de pratique, je suis certain que j’y arriverais.

Pour s’arrêter dans la neige, il n’est habituellement pas nécessaire de freiner beaucoup, donc ce n’est pas un gros problème. Si vous essayez d’appliquer le frein arrière avec votre pied droit, vous constaterez rapidement qu’il n’y en a pas.

Je peux dire sans équivoque que les motos sur neige Timbersled sont un plaisir à conduire. Elles peuvent monter les flancs de colline sans problème. La poudreuse profonde n’est pas problématique; même les plaques de neige glacée dure ne sont pas trop difficiles si vous comprenez que votre moto n’a pas de roues et que vous avez de la traction.

Le slogan de Timbersled est « Partout où vous voulez aller ». J’ai trouvé que c’était vrai, en autant que je n’étais pas le facteur limitatif. Enlevez les barrières et ces motos iront partout où vous les enverrez. Appuyez sur l’accélérateur et accrochez-vous, car le trajet sera un pur plaisir. 

Par : Justin Lukasavige
http://bctreks.com/riding-timbersled-snow-bikes-in-the-utah-backcountry